Plénière à Strasbourg

gare-de-strasbourg

Lundi midi, très exactement à 12H39, la gare de Strasbourg a été prise d’assaut par tous les passagers du TGV spécial venant de Bruxelles. Chacun, badge au cou, laptop en bandoulière, tire sa  valise à roulette. On se rue sur les taxis, bus et autres moyens de transport pour se rendre qui vers les hotels, qui vers le Parlement.

Cette session de 4 jours, celle qui verra très certainement l’élection de Mr Barroso. Ce sera  aussi celle pendant laquelle sera prise la décision sur le prix Sakharov décerné comme chaque année à un ou des personnalités engagées sur le terrain des droits de l’homme. Nous y parlerons évidemment crise laitière (tiens, voilà que Mme Fisher Boell, la commissaire à l’agriculture qui ne veut bouger sur rien,  annonce qu’elle ne sera plus de la prochaine commission : un premier effet de la grève du lait entamée il y a quelques jours ? ). Nous y voterons pour les nouveaux commissaires : et bien oui, Monsieur De Gucht entrera officiellement dans le costume de commissaire européen en remplacement de Louis Michel.

Rendez-vous vendredi pour une présentation en live, un résumé totalement subjectif de ces 4 jours.